Créer et gérer du contenu pour Google et vos visiteurs sans rien y connaitre au référencement : Etape 3

Créer et gérer du contenu pour Google et vos visiteurs sans rien y connaitre au référencement : Etape 3

C’est toujours la même rengaine, après avoir observé votre page analytics, vous vous apercevez que l’article que vous avez pris tant de soins à rédiger la veille n’a toujours pas fait évoluer votre nombre de visites…

Pourtant, rédiger un bon article, c’est facile, nous vous montrons comment.
Comment rédiger un bon article ? Quels sont les éléments à ne pas omettre ? Vous allez bientôt le découvrir.
Après avoir vu la manière de gérer le contenu sur votre site puis le contenu à l’intérieur d’une page, nous allons voir en quoi une bonne rédaction web peut permettre de fidéliser le client et améliorer votre référencement.

Avant d’écrire, réfléchissez à ce que vous allez écrire

Cela peut paraître logique, simple, mais faîtes-le, vous verrez que ça va changer beaucoup de choses, voici pourquoi.

1. Visualisez le but final de votre article

C’est la même chose que dans la vie de tous les jours, pourquoi réaliser tel ou tel geste ?
Que vous fassiez une salade de tomates ou une pizza avec des tomates, vous ne les couperez pas de la même façon si ?
C’est pareil pour la rédaction. Ecrivez en fonction de vos besoins.
Ne visez pas au hasard
Voulez-vous créer du trafic ? Pousser à l’achat ? Rassurer le client ?
Adaptez-vous, ne vous bornez pas à écrire pour écrire, la effectivement, vos courbes sur analytics ne bougeront pas, vos lecteurs n’auront aucun intérêt à vous suivre si vous écrivez sans conviction.
Une fois que vous savez ce que vous comptez rédiger, analyser votre contenu est une étape préalable.
Si vos lecteurs veulent du pain, donnez-leur du pain, pas de la brioche !

2. Attention au choix de vos mots-clés

Vous ne traiterez pas vos articles de la même manière selon ce que vous désirez donner à vos clients.
Un article, aussi bien écrit que possible, ne vous apportera rien si les gens ne veulent pas le lire.
Observez les garages automobiles. Selon eux, le service doit être de qualité, sinon l’entreprise ne serait pas en première page. Alors qu’est-ce qui différencie les différents garages ?
Et oui, le prix !
Le prix ne doit pas toujours être votre fer de lance, observez les éléments sur lesquels vos concurrents travaillent : qualité, offres commerciales, fidélité, originalité.
En fonction de vos points forts/faibles, apprenez à contenter le client, c’est lui qui doit être satisfait, et dieu sait que Google aime les clients satisfaits. Et un client satisfait, c’est toujours mieux qu’un client insatisfait non ?
Informez les sur ce qu’ils veulent, pas sur ce que vous voulez, ils doivent d’abord venir à vous avant que vous puissiez les diriger vers ce que vous désirez, laissez le temps au temps.

3. Incitez le passage à l’acte

Et oui, c’est une fois qu’ils vous lisent, qu’ils vous apprécient que vous pourrez les pousser à agir dans votre sens.
A ce moment-là, vous n’avez plus qu’à développer vos talents de rédacteur pour provoquer le passage à l’acte. Sortez l’artillerie lourde !
Sortez les gros moyens
Montrez et expliquez à vos lecteurs quels sont LEURS intérêts de travailler avec vous, ils vous écoutent déjà, maintenant, convainquez les !
C’est beau ce qu’il raconte pensez-vous, mais quel rapport avec le référencement ?
Le référencement, c’est un travail sur le long terme. A travers ces éléments-là, vous augmentez votre fidélisation ainsi que vos ventes et revenus.
Mais outre ces aspects, vous incitez les gens à rester sur votre site, à y passer du temps, à approfondir la visite de votre site.
C’est là que Google arrive, ces points la sont des points qui rentrent en compte dans le référencement. Si vous avez suivi les deux articles précédents et les diverses étapes, vous verrez que vos articles seront lus et que vos articles arriveront au top des recherches de Google, et la…
BINGO !

Maintenant que vous savez comment penser un article, il va falloir parler contenu

Vous avez déjà trouvé le sujet parfait pour votre prochain article, vous avez vos mots clés et vous savez écrire (c’est tout de même mieux quand l’article n’est pas truffé de fautes d’orthographes).

1. Utilisez titre aguicheur

Et oui, c’est la première chose que voient vos lecteurs.
Privilégiez un : « Envie d’avoir la classe et de séduire durant vos vacances ? Voici notre sélection shopping » à un « Ce pull bleu est trop joli, venez le voir, on a même le pantalon qui va avec ».
Oui, le second titre est moins sexy, alors réfléchissez bien, donnez envie à vos lecteurs d’ouvrir votre article, mais surtout, ne leurs mentez pas, ils n’apprécieront pas et vous les perdrez !
Rédiger un titre, c’est comme pour la drague, soyez subtil, n’y allez pas les deux pieds dans le plat.
Allez-vous voir une personne qui vous plait en lui déclarant « J’ai un lit deux places si tu veux » ? Non, vous savez pertinemment que vous serez, au mieux, ignorés. C’est pareil pour un article, pensez-y.

2. Soignez votre entrée en matière

Ce n’est pas le tout d’inciter vos lecteurs à venir, il faut maintenant les séduire.
Votre introduction est primordiale.
Suivant les situations, mettez-vous à la place de vos clients, soyez accrocheur, prouvez-leur que ce qu’ils vont lire ensuite est intéressant, bref, soyez créatif, mais ne les laissez pas partir à ce moment-là, sinon tout le travail aura été effectué pour rien.

3. Faîtes attention à votre style d’écriture

Encore une fois, attention à l’orthographe, c’est important.
Envie de lire ce pavé ?
Mais au-delà de ça, aérez vos paragraphes, c’est toujours plus agréable à lire pour vos lecteurs qu’un pavé qui aura pour seule conséquence de les faire fuir (sauf si vous être prix Nobel de mathématiques et que vous mettez en ligne votre dernier essai, là on vous pardonnera d’écrire un pavé).
Avez-vous envie de lire les informations contenues dans le journal ci-contre ? Je me disais bien.
Utilisez un vocabulaire accrocheur, des termes qui leur parlent, un langage adapté à votre cible… Créez une discussion avec vos clients en somme.

Pour finir cet article, nous vous dirons juste une chose : Faîtes l’effort !

C’est long, c’est chiant (pour certains) mais ça vaut le coup, ça paye !

Vous pouvez le faire !
A travers notre dossier, vous avez désormais les bases pour travailler le référencement de votre site, je n’ai donc plus qu’une seule chose à dire : retroussez vos manches ! Ou appelez nous…

Informations
Créer et gérer du contenu pour Google et vos visiteurs sans rien y connaitre au référencement : Etape 3
Titre de l article
Créer et gérer du contenu pour Google et vos visiteurs sans rien y connaitre au référencement : Etape 3
Description
Besoin de fidéliser votre client et grimper dans les serps Google ? Voici quelques techniques très utiles à mettre en place lorsque vous rédigez du contenu.
Auteur
Microproxy
L'auteur :

Sébastien ROBBE

Traffic Manager chez MicroProxy (Agence web - Lille)